N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Transfert d'embryon

Le transfert d'embryon est une procédure très simple du point de vue médical. Pour la plupart des couples qui essayent avoir des enfants, c'est un moment très particulier de leur parcours de procréation médicalement assistée, car le médecin insère le ou les embryons dans l’utérus de la femme. C'est le moment où la grossesse peut commencer.

Quand un transfert d'embryon a-t-il lieu?

Une fois que les ovocytes ont été prélevés dans l'ovaire de la femme (aspiration folliculaire), ils sont immédiatement fécondés en laboratoire par fécondation in vitro (FIV) ou par injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI).  Ils sont ensuite placés dans un incubateur où ils commencent à se diviser. Voici les différentes étapes de développement:

• le stade pronucléaire le premier jour,

• le stade deux à quatre cellules le deuxième jour,

• le stade huit cellules le troisième jour,

• le stade morula le quatrième jour, et

• le stade blastocyste le cinquième jour.

Nous préférons attendre le stade blastocyste au cinquième jour pour transférer à nouveau l'embryon. 

Que se passe-t-il exactement lors d'un transfert d'embryon?

Un transfert d'embryon ne prend que quelques minutes. C'est une procédure de routine qui peut être réalisée sans anesthésie. Le médecin introduira le ou les embryons dans l'utérus de la femme après consultation des futurs parents et conformément aux dispositions légales. Pour ce faire, le médecin utilisera un cathéter en plastique souple. À ce stade, les embryons sont à peine visibles à l'œil humain, et ils se trouvent dans une minuscule gouttelette de milieu. Cette minuscule gouttelette est insérée de manière totalement indolore dans la cavité utérine.

Une fois que les embryons sont dans l’utérus, ils peuvent s’implanter dans la muqueuse de l’utérus où ils continueront à se développer. La patiente peut rentrer chez elle immédiatement après la chirurgie.

Risques et chances du transfert d'embryon

Le processus de transfert d'embryons ne comporte pratiquement aucun risque.

Si une grossesse se concrétise après un transfert d'embryon, l'hormone de grossesse hCG produite par l'état de grossesse peut entraîner un syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Il peut entraîner une augmentation de la taille des ovaires et une rétention d'eau au niveau du ventre et de la poitrine. Dans le pire des cas, une hospitalisation peut s'avérer nécessaire. Dans tous les cas, une consultation individuelle et une explication seront fournies par le médecin traitant, en tenant compte de votre situation personnelle et de vos préoccupations éventuelles.

Les embryons surnuméraires peuvent-ils être cryoconservés?

Si le taux d'hormone de grossesse n'augmente pas après un transfert d'embryon (test de grossesse négatif), il est toutefois bénéfique pour la patiente de pouvoir compter sur des (pré-)embryons cryopréservés pour ne pas être obligée de répéter la stimulation hormonale et l'aspiration folliculaire. Il existe des cas particuliers où le transfert d'embryon ne peut pas être fait pour certaines raisons. Dans ces cas, les embryons surnuméraires peuvent être cryoconservés pour tenter de les transférer ultérieurement.

Transfert de blastocyste

Un transfert de blastocyste est un transfert d'embryon qui implique le transfert d'un ou plusieurs embryons à un stade de développement très avancé, à savoir le stade de blastocyste. Il se fait habituellement le cinquième jour après l'aspiration folliculaire.

Le médecin insère généralement un seul embryon dans l'utérus de la femme deux à trois jours après le prélèvement des ovocytes. Ce processus est appelé transfert d'embryon.

Les embryons peuvent également se développer dans un incubateur jusqu'au cinquième jour, c'est-à-dire jusqu'au stade de blastocyste, grâce à un meilleur milieu de culture cellulaire (culture du blastocyste). Si le médecin transfère un tel embryon développé dans l'utérus de la femme, on parle alors de transfert de blastocyste.

Quels sont les avantages du transfert de blastocystes ?

Il est possible d'identifier les embryons ayant un potentiel de développement

Seulement 20 à 30 % des ovules fécondés se transforment en blastocystes. Si un embryon atteint ce stade, les chances d'implantation sont plus grandes.

Le moment du transfert de blastocyste est idéal

Comme lors du transfert d'un blastocyste, dans une grossesse naturelle, l'embryon met environ cinq jours après la fécondation pour atteindre la cavité utérine, où il s'implante ensuite. On suppose que la muqueuse utérine est particulièrement réceptive et favorable ce jour-là.

Quels sont les taux de réussite du transfert de blastocystes ?

Les chances de tomber enceinte après le transfert du blastocyste sont très élevées. Les chances sont augmentées d'environ 7 % par rapport au transfert d'embryons à un stade précoce de développement (jours 2 ou 3 ; source : DIR Jahrbuch - Registre annuel des FIV en Allemagne de 2014). Chez les femmes âgées de moins de 30 ans, les chances de réussite varient entre 45 et 50 %. Chez les femmes âgées de 30 à 39 ans, elles se situent entre 35 et 40 %.

Cependant, la culture de blastocystes n'offre pas les mêmes avantages à toutes les femmes. Les femmes dont le nombre et la qualité des ovocytes sont faibles, peuvent en effet bénéficier d'un transfert au jour 3, où les embryons sont insérés plus tôt dans l'utérus de la mère. Il va donc de soi que nos spécialistes en procréation médicalement assistée travailleront avec vous pour déterminer la meilleure méthode de transfert pour vous dans le cadre d'une « approche médicale personnalisée et individuelle », en visant ainsi les meilleures chances de succès possibles pour vous.

A quoi faut-il veiller après le transfert de l'embryon?

Il n’existe pas de directives comportementales spécifiques après un transfert d’embryon ou de blastocyste. Il est préférable que la patiente reprenne ses activités quotidiennes normales. Dans le passé, on prescrivait aux femmes du repos et de rester alitée plusieurs heures, voire plusieurs jours après le transfert d'embryons. Toutefois, des études plus récentes montrent que cela n’a pas d’effet bénéfique sur le taux de grossesse et que cela peut même, dans les cas les plus graves, être contre-productif. En effet, les longues périodes d’immobilisation (alitement) peuvent augmenter le risque de thrombose. Évitez bien sûr la nicotine, l’alcool et les autres stimulants malsains connus. Nous vous recommandons également de mener une vie saine.

La réussite du transfert d'embryon dépend principalement de la capacité de l'embryon transféré à poursuivre son développement. Une fois le transfert d'embryon effectué, le couple ne peut plus faire grand-chose pour influer sur le succès de la tentative. Deux semaines après le transfert, vous pourrez savoir si l'implantation de l'embryon a réussi en effectuant un test de grossesse. 

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Contactez-nous:

VivaNeo Stork København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

VivaNeo Ciconia Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!