N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Don de sperme

Au cours du traitement de procréation médicalement assistée, il peut s'avérer nécessaire d’utiliser un don de sperme. Pour certaines personnes, c'est le seul moyen de réaliser leur rêve d'avoir des enfants. Ceci peut être le cas, par exemple, lorsque :

  • Un homme n'a pas de spermatozoïdes ni dans son éjaculat ni dans ses testicules, ou
  • Un homme a une maladie génétique,
  • Une femme célibataire ou un couple de lesbiennes veulent être enceintes. 

Donneurs, définitions – Voici comment nous avons décidé ici à la clinique de définir les différentes possibilités :

Don de sperme « anonyme » : données de base (couleur d’yeux, couleur de cheveux, taille, poids)

Don de sperme « anonyme plus » : données de base + groupe sanguin et emploi/formation

Don de sperme « contactable » : comme « anonyme plus » mais avec possibilité d’accès à l’identité (Il faut contrôler soi-même avec la banque de sperme)

Les banques de sperme sont différentes et il peut y avoir des différences de définition de « l’identité » et donc s’il y a possibilité de contact avec le donneur plus tard dans la vie de l’enfant.

Les banques de sperme:

www.europeanspermbank.com

www.cryosinternational.com

www.sellmerdiers.com

Les 5 questions décisives à se poser concernant le choix d’un donneur et d’avoir un enfant de donneur

1. Souhaitez-vous un donneur « anonyme »; « anonyme plus » ou « contactable » ?

Vous seule pouvez décider. Il ne peut pas y avoir de meilleur choix que le vôtre – même si une certaine tendance se dessine en nombre croissant – surtout au Danemark – en faveur du donneur « contactable ». Notre avis c’est que ce que vous sentez comme étant le bon choix pour vous et votre partenaire, s’avère être aussi, dans la plupart des cas, le bon choix pour l’enfant. L’important étant donc de bien considérer les différents cas de figure et de décider en connaissance de cause.

Lorsque nous interrogeons les femmes célibataires et les couples de lesbiennes sur leur choix, on constate que la plupart choisissent le donneur contactable – surtout ici au Danemark, où l’esprit d’ouverture règne autour des modèles familiaux alternatifs. Souvent le soucis pour les femmes c’est de ne pas limiter l’enfant. Certaines femmes célibataires avanceront peut-être le raisonnement suivant : « Quand je suis pas capable de donner un père à mon enfant, au moins que je lui donne un donneur contactable. » Nous observons également chez les couples hétérosexuels plus de choix du donneur contactable qu’on ne l’a vu par le passé, sans doute en raison d’une plus grande tolérance dans la société en général.

Mais d’autres choisissent le donneur anonyme ou anonyme plus, parce qu'ils veulent garder la responsabilité de l’enfant (au nom de l'intérêt de l’enfant) et par là, ne pas « juste » se défausser / abandonner à l’enfant la charge du choix d’en savoir plus - ou non- plus tard sans sa vie.
De nos jours, il y a aussi une autre problématique essentielle et importante dans le choix du donneur. Car que signifie choisir un donneur contactable ? La notion de donneur « contactable » est large. Dans la loi, rien ne dit que l’enfant à droit de rencontrer son donneur quand il a atteint ses 18 ans mais seulement qu’il a droit à connaitre son identité. Ce qui induit une nouvelle question : Que recouvre « l’identité » ? Est-ce un nom, une adresse ou juste les données sur lui ? Nous n'en savons rien, car les banques de sperme proposent différentes versions.

Au Danemark, nous connaissons le donneur contactable depuis 2007 – c’est à dire que les enfants de donneur n’ont pas encore eu 18 ans. C’est pourquoi nous ne savons pas encore comment les banques de sperme vont gérer la question. C’est pourquoi pour d’autres encore, il semble plus pertinent de choisir un donneur « anonyme plus » ou « anonyme » - ne serait-ce que parce que l’histoire est beaucoup plus simple à raconter à l’enfant. On évite ainsi le type de réponse du genre : « On verra bien ce que tu pourras en apprendre à tes 18 ans ». En effet, si on choisit aujourd’hui un donneur « anonyme » ou « anonyme plus », on sait exactement dès aujourd’hui les renseignements que l’enfant peut obtenir.

Dans d’autres cultures (surtout à l’étranger) ce n’est toujours pas bien vu d’avoir un enfant de donneur. C’est pourquoi il y a des femmes et des couples qui choisissent le donneur anonyme dans la mesure où ils n’ont pas l’intention de parler à l’enfant ou à l’entourage de son origine.

2. Sur quoi voulez-vous prendre position – et que voulez-vous confier à la clinique ?

Voici ce qu’il est important de méditer, vous et votre partenaire éventuelle : Sur quoi voulez-vous prendre position ? Pour certains, il importe grandement de soupeser tous les choix et faire le tour de la question. Certains souhaitent que le donneur ait les cheveux blonds et les yeux bleus. D’autres s’intéressent bien plus de savoir si le donneur partage les mêmes valeurs, conception de la vie et ses centres d’intérêt. Alors que pour d’autres encore, le fait d’avoir de l’influence n’a aucun intérêt.

Mais dans l’ensemble, presque tous ont bien un ou plusieurs souhaits et ça n’a rien de choquant. Cependant, nous devons insister sur le fait que nous ne pouvons pas donner de garanties. Même si le donneur a les yeux bleus, la clinique ne pourra jamais garantir que l’enfant aussi aura les yeux bleus.

Si votre souhait s’arrête aux cheveux blonds et aux yeux bleus, la clinique peut s’en occuper et trouver le donneur qui convient. Dans le cas où nous choisissons le donneur pour vous, nous ne disposons pas davantage d’informations que vous. Nous ne connaissons pas le donneur – Ce sont exclusivement les banques de sperme qui gèrent cela.

3. Vous /votre partenaire, quelle serait votre réaction envers une éventuelle maladie héréditaire chez un donneur ?

Nous avons tous des défauts génétiques. C’est donc vrai aussi pour un donneur. Même s’il est examiné, testé, scanné à propos de nombreuses maladies, là nous ne pouvons pas non plus apporter des garanties. Mais d’une manière générale, l’enfant est mieux placé que la plupart de ceux qui naissent naturellement, puisque le donneur est scruté sur toutes les coutures. Dans bien des cas, le donneur ordinairement a déjà fait un don de sperme pour d’autres enfants auparavant et nous serions donc informés si le donneur, par ex., était placé en quarantaine tandis qu’on examine le bien fondé d’une déclaration de malformation ou de pathologie chez un enfant qui pourrait impliquer le donneur.

4. Rêvez-vous d’avoir plus d’un enfant ?

La question revient souvent : « Combien de dons de sperme dois-je acheter ? » C’est assez délicat de répondre, car nous n’en savons rien. La question importante à laquelle il vous faut répondre assez tôt pendant le processus, c’est celle de la fratrie : « Si donc tout se passe bien, comptez-vous, vous et votre partenaire avoir plus d’un enfant ? Dans cette hypothèse, est-ce important que ce soit le même donneur ? Réponse décisive pour estimer dès maintenant combien vous devez acheter / réserver – et cela vaut pour tous les types de donneurs : anonymes, anonymes plus et contactables.

5. Comment voulez-vous/votre partenaire raconter à votre enfant qu’il est enfant de donneur ?

Que comptez-vous raconter en fait à votre enfant ? Quand comptez-vous le faire ? Comment voulez-vous le lui dire ? Nous recommandons de vous faire une idée déjà de l’histoire de l’enfant quand vous avez opté pour un donneur.

Nous avons observé que certain(e)s prennent ça comme ça vient, quelques un(e)s prévoient ce qu'elles/ils vont dire alors que d’autres décident d’écrire un journal dès que l’idée les a effleuré jusqu’au moment où ils tiennent l’enfant dans leur bras. Ce qui sera plus tard un cadeau à l’enfant.
L’avantage pour les lesbiennes et femmes célibataires est assurément le fait que, là, c’est l’enfant qui leur dira quand il est prêt à entendre la réponse. Un enfant de deux ans pourrait dire : « Où est mon papa ? » Là, il faut juste être prêt et assurer. Quand l’enfant a 5 ans, peut-être demande-t-il à nouveau. Nous en avons rencontré qui le racontent déjà dès le moment où ils sont bébés.

Et n’oubliez jamais … que l’enfant de donneur est au plus haut point un enfant désiré. Il a été désiré bien longtemps avant sa naissance. Il s’agit d’une option volontaire. C’est le désir de la mère, celui de la « co-maman » ou papa. Et quelque part, c’est le souhait du donneur. C’est un sacré cadeau – aussi de se le faire raconter plus tard !

3 bons conseils pour vous qui souhaitez recourir au don de sperme

Julia Buus Nicholson, notre sage-femme vous donne ici ses 3 meilleurs conseils si vous voulez un donneur.

1. Écouter ses tripes

Il s’agit de « feeling » quand vous le « sentez » bien au moment de prendre position dans le choix autour du donneur. Ça ne peut pas être quelque chose de bon ou de mauvais. Donc si vous/et/ou votre partenaire le ressentent comme le bon choix, alors c’est assurément le bon choix.

2. Ouverture et sincérité, voilà le plus important

L’important c’est d’être sincère envers votre enfant et de lui dire la vérité. Dire la vérité dès qu’il est tout petit et ne pas attendre qu’il ait ses 15 ans. Toutes les recherches sur ce sujet montrent que c’est bien plus facile pour l’enfant d’affronter la réalité que de réaliser qu’être un enfant de donneur relève du tabou. Pour les femmes seules et les lesbiennes, cela va de soi, mais pour un couple hétérosexuel, c’est quelque chose qu’il faut assumer.

Être franche avec son enfant, c est une chose, ce que l’on va dire à son entourage, c’en est une autre. Que peut dire une femme célibataire quand elle habite, par ex, dans un petit campement dans le nord de la Norvège avec son enfant de 2 ans ? Doit-elle modifier son histoire selon ce qu’elle croit qui va la rendre le plus acceptable : « J’ai rencontré un homme mais ça n’a rien donné » ? Ou bien doit-elle dire : « Je suis allée au Danemark pour recevoir un don de sperme » ?

En racontant la vérité à son enfant et son entourage et si elle montre qu’elle est en paix avec sa décision, alors l’enfant se sentira tout à fait OK et saura aussi qu’il n’y a rien de mauvais à être enfant de donneur.

3. Penser d’abord à l’enfant

Toujours faire passer l’enfant avant vos propres besoins. Essayez d’anticiper de quelle façon l’enfant va réagir à mesure qu’il grandit.

Comment le traitement de procréation médicalement assistée avec un don de sperme se déroule-t-il?

1. Examen détaillé du sperme du donneur et du donneur

Les donneurs de sperme font l'objet d'une enquête approfondie. Même être accepté comme donneur de sperme nécessite la réalisation d'analyses approfondies du sperme, du sang et des urines.

En plus de la détermination habituelle des paramètres du sperme, des échantillons de sang, de sperme et d'urine du donneur sont également testés pour dépister les maladies infectieuses et sexuellement transmissibles chaque fois qu'un don est fait. Si la qualité du sperme est conforme aux directives de l’OMS pour les donneurs de sperme, le sperme est alors congelé (cryoconservation). 

Cependant, les échantillons des donneurs sont maintenus en quarantaine pendant 6 mois avant d'être autorisés pour la fécondation. Après 180 jours de quarantaine, un échantillon de sang du donneur est à nouveau testé pour dépister les maladies infectieuses et sexuellement transmissibles, et les paillettes de sperme sont finalement mises en vente si la sérologie du donneur est normale. 

2. Obligation contractuelle

Les personnes qui souhaitent un enfant doivent d’abord être informées par un médecin des problèmes d'ordre médical, juridique et social liés au don de sperme. Elles signent ensuite un contrat écrit avec le médecin. Ce contrat régit les droits et les obligations de toutes les parties impliquées. 

En outre, un contrat notarié est souvent conclu. Il protège principalement les droits de l'enfant à naître suite à cette fécondation.

Un accord écrit est également conclu avec la banque de sperme.

3. Choix d'un donneur de sperme approprié

Les couples qui suivent un traitement contre l'infertilité peuvent ensuite sélectionner le donneur de sperme approprié en fonction de divers critères, notamment :

  • la couleur des cheveux,
  • la couleur des yeux, et
  • la taille.

Les couples peuvent généralement consulter les catalogues en ligne des banques de sperme pour trouver un donneur de sperme présentant les caractéristiques souhaitées. Les banques de sperme peuvent également sélectionner le donneur approprié, si souhaité.

4. Fécondation des ovocytes avec le don de sperme

Les ovocytes de la femme sont fécondés avec le don de sperme. La fécondation est réalisée par :

  • insémination hétérologue, 
  • fécondation in vitro (FIV) hétérologue, ou 
  • injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI) hétérologue. 

La méthode utilisée doit être clarifiée avec le médecin.

D'où provient le don de sperme?

Les dons de sperme proviennent généralement d'une banque de sperme, où ils sont généralement conservés congelés (cryoconservation). 

Les donneurs de sperme sont préalablement et soigneusement sélectionnés par les banques de sperme. Par exemple, ils doivent :

  • avoir entre 18 et 38 ans,
  • être en parfaite santé physique et mentale. Ils ne doivent donc avoir aucune maladie infectieuse ou héréditaire dans la famille, et
  • avoir une qualité de sperme optimale, ainsi qu'un nombre élevé de spermatozoïdes.

Les donneurs de sperme reçoivent une compensation pour leurs dons.

Quelles sont les options pour le don de sperme?

Si vous suivez un traitement de procréation médicalement assistée avec un don de sperme, plusieurs options s'offrent à vous: 

  • Vous pouvez nous laisser choisir un donneur pour vous en fonction de vos souhaits concernant la couleur des yeux, la couleur des cheveux et la taille. Nous ferons tout notre possible pour satisfaire vos souhaits, mais nous ne pouvons rien garantir.
  • Vous pouvez acheter le sperme du donneur auprès de notre clinique en fonction de vos souhaits concernant la couleur des yeux, la couleur des cheveux et la taille. Le respect de vos souhaits sera garanti, et le sperme sera prêt lorsque vous viendrez pour l'insémination. Vous pouvez acheter vous-même le sperme du donneur et choisir parmi différentes caractéristiques. Vous trouverez ci-dessous des liens vers les banques de sperme avec lesquelles nous travaillons: 
  1. www.europeanspermbank.com
  2. www.cryosinternational.com
  3. www.sellmerdiers.com

Avez-vous un donneur de sperme connu?

Si vous souhaitez utiliser votre propre donneur ou un donneur connu (qui n'est pas votre partenaire) pour le traitement à VivaNeo, le donneur connu sera soumis aux bonnes pratiques de l'Autorité danoise de la santé et aux exigences légales en matière de sélection du donneur par un entretien, un examen physique et des analyses de sang, ainsi que des prélèvements par écouvillonnage pour le dépistage de certaines maladies infectieuses.

Il faut aussi savoir quìl nous faut la signature du partenaire éventuel du donneur connu pour confirmer qu'il est au courant que le sperme du donneur connu sera utiliser pour traitement de fertilité.

Risques du don de sperme

Les risques liés au don de sperme vous seront expliqués personnellement par un médecin dans le cadre de votre consultation. Pour les femmes, toutefois, les risques de l'insémination, de FIV et d'ICSI sont pratiquement les mêmes que si ses ovocytes étaient fécondés par le sperme de leur partenaire. Les risques d’infection sont en grande partie évités grâce aux mesures susmentionnées.

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Contactez-nous:

VivaNeo Stork København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

VivaNeo Ciconia Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!