N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Le traitement hormonal

Pour les personnes qui n’arrive pas à avoir des enfants, le traitement hormonal peut augmenter les chances de grossesse. Dans de nombreux cas, l'incapacité à avoir des enfants peut être mise sur le compte des déséquilibres hormonaux. Bien que des causes hormonales puissent être présentes chez les hommes et les femmes, le traitement hormonal est généralement administré aux femmes.

Quels sont les avantages des traitements hormonaux?

Le traitement hormonal chez les femmes vise à favoriser la maturation des ovocytes et à déclencher l'ovulation. Il augmente la probabilité d'une fécondation réussie. Les taux de réussite pour chaque cycle de traitement peuvent varier considérablement en fonction de l'âge des femmes et de la gravité du trouble hormonal sous-jacent. Ils sont compris entre 10 et 20 %. Dans la plupart des cas, il est donc logique d’administrer un traitement sur plusieurs mois (cycles).

Quand un traitement hormonal est-il utile?

Déséquilibre hormonal

Le traitement hormonal est particulièrement adapté aux femmes dont la maturation de l'ovocyte et/ou dont l'ovulation sont altérées, voire inexistantes. Dans la plupart des cas, la cause est une perturbation de l'équilibre entre l'hormone mâle (androgène) et l'hormone femelle (œstrogène) (hyperandrogénie). Chez les femmes touchées, les follicules ne mûrissent que jusqu'à une petite taille (environ 6 à 8 mm) et l'ovulation ne se produit pas. 

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Chez certaines femmes, on observe une augmentation du nombre de follicules sur les ovaires lors d'une échographie, ce qui signifie que la maturation mensuelle d'un seul follicule peut être retardée ou empêchée. Ce trouble est appelé syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Dans ces cas aussi, l'hormonothérapie peut être utilisée pour parvenir à la maturation et à l'ovulation qui s'ensuit.

Production réduite des hormones

Dans des cas beaucoup plus rares, on observe des taux réduits de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et/ou de l'hormone lutéinisante (LH). La FSH favorise la croissance des follicules où les ovocytes mûrissent. Il y a un ovocyte dans chaque follicule. La LH est principalement responsable de l'ovulation, c'est-à-dire de la libération de l'ovocyte du follicule dans la trompe de Fallope. 

Autres causes hormonales

Il existe également d'autres causes hormonales d'une altération de la maturation des follicules. Par exemple, une concentration accrue de l'hormone prolactine peut également inhiber la fertilité. La prolactine favorise la croissance des glandes mammaires pendant la grossesse et inhibe l'ovulation. Une augmentation du taux de prolactine avant la grossesse peut être traitée avec des médicaments inhibiteurs de la prolactine.

Il est également important de ne pas négliger les hormones thyroïdiennes. Des niveaux thyroïdiens normaux jouent un rôle important dans les chances de grossesse. L'hypothyroïdie peut être traitée par une administration régulière de préparations d'hormones thyroïdiennes. 

Comment fonctionne le traitement hormonal?

1. Diagnostic de cycle

Avant de commencer un traitement hormonal, un diagnostic détaillé est effectué au cours du cycle menstruel. Au cours de ce diagnostic, le médecin vérifie s'il existe un déséquilibre hormonal et détermine les taux d'hormone trop élevés ou trop bas. En outre, le médecin utilise l'échographie pour surveiller la croissance folliculaire dans les ovaires et pour vérifier si et quand survient l'ovulation. Cette information est importante pour déterminer si un traitement hormonal est nécessaire et quelles préparations hormonales conviennent le mieux au traitement.

2. Commencer le traitement

Le traitement commence généralement entre le troisième et le cinquième jour après le premier jour des règles. Le médicament peut être administré par voie orale sous forme de comprimés (clomifène) ou sous forme d'injections sous la peau. Les injections ne contiennent généralement que de la FSH, mais parfois une combinaison de FSH et de LH, et elles sont généralement injectées une fois par jour à l'aide d'un stylo injecteur. Après avoir reçu de brèves instructions, les femmes peuvent effectuer l'injection elles-mêmes. Pour certains troubles hormonaux très rares, le traitement avec une pompe à hormone offre les meilleures chances de succès.

3. Ovulation et fécondation

À partir du huitième jour du cycle menstruel environ, le médecin contrôle l’évolution du développement folliculaire à l’aide d’échographies et de tests sanguins. Chez certains patients, l'ovulation se produit spontanément lorsque le plus grand follicule a atteint une taille d'environ 18 à 20 mm. Dans d'autres cas, l'ovulation doit être déclenchée par l'administration d'une autre hormone, l'hormone chorionique gonadotrope humain (hCG). Le médecin recommandera alors certains jours pour avoir des relations sexuelles afin d’avoir les meilleures chances de fécondation. Si, toutefois, la motilité ou le nombre de spermatozoïdes est considérablement réduit, un traitement par insémination artificielle sera nécessaire.

Effets secondaires et risques du traitement hormonal

Interférer avec l'équilibre hormonal peut entraîner des effets secondaires et des risques, que le médecin traitant expliquera individuellement avant le traitement. En outre, pendant la période de traitement, le médecin surveillera régulièrement la maturation des ovocytes et les taux d'hormones afin d'éviter un surdosage et de minimiser les risques. 

Voici les effets secondaires possibles du traitement : 

• Bouffées de chaleur,

• Maux de tête,

• Humeurs dépressives,

• Hyperstimulation : Si le traitement entraîne la formation d'un trop grand nombre de follicules, le médecin déconseillera les rapports sexuels car un trop grand nombre d'ovocytes matures augmente le risque de grossesse multiple (jumeaux, triplés, etc.), qui est associé à des risques pour la santé. La dose de la préparation hormonale peut alors être réduite pour le cycle de traitement suivant. 

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Contactez-nous:

VivaNeo Stork København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

VivaNeo Ciconia Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!