N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

 

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 (0)98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 (0)59 44 13 01

Skive
☎ +45 (0)97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Cryoconservation

La cryoconservation est une procédure spéciale qui permet de conserver les cellules et les tissus pendant de longues périodes pour les utiliser plus tard. Ils sont congelés et conservés dans de l'azote liquide à -196 ° Celsius. Le terme utilisé pour cette technique vient du grec ancien « kryos », qui signifie « froid ».

Que peut-on conserver grâce à la cryoconservation?

La cryoconservation est également une méthode couramment utilisée dans le traitement de procréation médicalement assistée. En Allemagne (spécifique au pays), plusieurs matériaux différents peuvent être congelés:

Ovocytes non fécondés

Avec les ovocytes non fécondés, le risque qu'ils soient endommagés pendant le processus de cryoconservation reste relativement élevé. En effet, les ovocytes non fécondés sont beaucoup plus sensibles au processus de congélation à cause de leur teneur en eau plus élevée (par rapport aux ovules fécondés). Les cristaux d'eau qui se forment pendant le processus de congélation peuvent donc causer plus de dégâts. Néanmoins, les ovocytes non fécondés congelés constituent toujours une précieuse réserve d'ovocytes pouvant être utilisés pour concevoir des enfants ultérieurement.

Ovules fécondés au stade pronucléaire

En utilisant des procédures spéciales de cryoconservation dans lesquelles les cellules sont mélangées avec un milieu qui protège la membrane cellulaire, le cryoprotecteur, et des programmes informatiques de température qui contrôlent le processus de congélation, les cellules sont mises dans un état garantissant leur conservation sur de longues périodes (de l'ordre de plusieurs années) sans nuire à leur viabilité, puis elles sont décongelées au besoin.

Sperme/spermatozoïdes

Dans le cadre du traitement de procréation médicalement assistée, la conservation du sperme peut être nécessaire en raison de l'absence prolongée du partenaire, d'un problème de santé ou de la difficulté de l'homme à fournir du sperme à la demande (impuissance psychologique). 

Tissu testiculaire

Le tissu testiculaire obtenu lors d'une biopsie (voir TESE) peut être congelé pour récupérer ultérieurement les spermatozoïdes. La disponibilité de ce tissu préalablement prélevé chirurgicalement permet une stimulation hormonale des ovaires chez la femme sans être soumis à des contrainte de temps. De plus, plusieurs échantillons de biopsie peuvent être congelés individuellement pour effectuer plusieurs tentatives d'ICSI.

Tissu ovarien

Grâce aux dernières techniques de cryopréparation, il est possible de congeler soigneusement les tissus sans altérer la physiologie des cellules. Afin de combler le désir d’enfant, le tissu ovarien intact et décongelé peut être réimplanté après plusieurs années de cryopréservation (autotransplantation). Il est également possible de prélever ultérieurement les ovocytes qui ont mûri dans le tissu ovarien cryoconservé et de les utiliser pour l'insémination artificielle.

Quand la cryoconservation est-elle utile ?

1. Dans le cadre de la fécondation artificielle ou assistée

Il est souvent utile de congeler les ovules fécondés au stade pronucléaire et de les cryoconserver pour réaliser ultérieurement une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) ou une fécondation in vitro (FIV).

Si nécessaire, ces ovocytes peuvent ensuite être mis en culture et utilisés, par exemple, si les parents veulent un autre enfant plus tard. Ce processus est également appelé cryotransfert. Dans ce cas, la cryopréservation permet à la femme de pas subir un autre traitement hormonal ni un prélèvement supplémentaire des ovocytes (aspiration folliculaire).

2. Avant de traiter des maladies graves

Dans certaines maladies graves, le traitement de la maladie présente un risque très élevé de devenir stérile. Cela peut être le cas, par exemple, dans le traitement du cancer par chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie. Après une consultation médicale approfondie et une évaluation des risques, les personnes qui souhaitent avoir des enfants peuvent prendre leurs précautions, se préparer à la perte de leur fertilité et faire cryoconserver leur sperme, leur tissu testiculaire, leurs ovules ou leur tissu ovarien avant le traitement.

3. Dans le contexte de la congélation préventive des ovocytes ou « social freezing » 

Certaines jeunes femmes voudront peut-être un enfant, mais elles ne peuvent pas ou ne veulent pas être enceintes aujourd'hui pour des raisons personnelles. Il se peut, par exemple, que leur propre carrière ne le permette pas ou qu'elles n'aient pas encore trouvé le bon partenaire. En Allemagne, ces femmes peuvent faire congeler leurs ovocytes pour les utiliser à une date ultérieure.

Comment fonctionne le cryotransfert?

Lorsqu'un couple souhaite utiliser un ovule fécondé congelé pour que la femme tombe enceinte, cet ovule peut être cultivé et transféré dans l'utérus. Ce processus est appelé cryotransfert. Les ovocytes non fertilisés qui ont été congelés, sont préalablement fécondés par une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde.

Le cryotransfert peut être effectué dans des conditions de cycle optimales sans aucun traitement hormonal. Une autre possibilité consiste à renforcer de la paroi de l'utérus avec de l'œstrogène et à la préparer optimalement pour l'implantation de l'embryon. Le médecin peut mesurer l’épaisseur de la muqueuse de l’utérus avec une échographie. Une fois que l'endomètre est suffisamment épais, l’ovulation est simulée en administrant de la progestérone. Cela change la structure de la muqueuse et la prépare à recevoir des embryons. La troisième option est la stimulation hormonale avec le clomifène ou la FSH pour soutenir la maturation du follicule avant le transfert d'embryon. Le médecin peut alors insérer le ou les embryons dans l'utérus à l'aide d'un cathéter souple. 

Quels sont les risques potentiels de la cryoconservation ?

La cryoconservation est utilisée depuis de nombreuses années, et la plupart des études ne montrent qu'elle n'a aucun effet indésirable. Cependant, une consultation individuelle fait toujours partie du traitement.

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 (0)98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 (0)59 44 13 01

Skive
☎ +45 (0)97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!