N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Congélation des ovocytes

Bien que la méthode standard soit utilisée depuis longtemps pour la congélation des spermatozoïdes ainsi que des embryons au stade pronucléaire, des 8 cellules ou blastocystaire, nous ne savions pas jusqu'en 2010 s'il existait une méthode de congélation aussi efficace pour les ovocytes non fertilisés. Puis, en 2010, les premiers groupes de travail européens ont pu démontrer qu’il existait des méthodes de congélation spéciales permettant d’obtenir des taux de grossesse similaires à ceux obtenu avec des ovocytes frais. 

Congélation préventive des ovocytes ou « Social freezing »

À l'origine, la congélation des ovocytes (ou cryoconservation des ovocytes) était destinée principalement aux femmes confrontées à la possibilité de perdre leur fécondité comme un effet secondaire d'un traitement à venir, comme p. ex. une chimiothérapie. Cependant, cette technique est aujourd'hui utilisée pour permettre aux femmes de planifier leur famille de manière plus souple. Cela signifie que les femmes qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas avoir d’enfants actuellement pour des raisons privées ou professionnelles, peuvent faire congeler leurs ovocytes et les utiliser plus tard pour tomber enceintes. L'expression « Social freezing » ou congélation préventive des ovocytes est maintenant couramment utilisée pour désigner la congélation des ovocytes pour des raisons non médicales.

Pourquoi devrais-je congeler mes ovocytes?

Le nombre d'ovocytes disponibles pour chaque femme est déjà fixé à la naissance, parce qu'aucun nouvel ovocyte n'est développé au cours de la vie de la femme. Avec l'âge, cette réserve d'ovocytes diminue. 

Cela signifie qu’à mesure qu’une femme avance en âge, deux problèmes se posent en termes de fertilité :

  1. Plus une femme est âgée, moins elle a d'ovocytes disponibles pour une ovulation réussie. Cela réduit les chances de fécondation. 
  2. L'âge affecte également la qualité des ovocytes. En principe, à partir de 35 ans environ, le risque d'anomalies, de complications pendant la grossesse et de fausses couches augmente et les chances de tomber enceinte se réduisent. Cette évolution commence en fait avant même que la femme n'ait 35 ans, bien que le risque des effets indésirables soit considérablement réduit chez les femmes plus jeunes.

La congélation préventive des ovocytes peut augmenter les chances de grossesse à une date ultérieure en prélevant des ovocytes sains le plus tôt possible et en les conservant au froid.

Comment les ovocytes sont-ils congelés ?

La congélation des ovocytes se déroule en général en trois étapes:

1. Prélèvement des ovocytes

Si une femme décide de faire congeler ses ovocytes, la première étape consiste à prélever le plus grand nombre d'ovocytes possible. Pour cette procédure, la femme reçoit généralement des hormones pour stimuler la maturation des ovocytes. Des échographies régulières peuvent être effectuées pour surveiller la maturation des follicules. Au moment approprié et sous anesthésie locale, les ovocytes sont prélevés à l'aide d'une fine aiguille que l'on fait passer à travers le vagin. La femme n'a pas à craindre de réduire ses réserves d'ovocytes en prélevant plusieurs ovocytes. Chaque mois, il y a un certain nombre d'ovocytes qui sont « sensibles » à la stimulation. Au cours d'un cycle naturel, un seul follicule persiste et les autres ovocytes sont perdus au cours de ce cycle. Pendant la stimulation, ce sont ces ovocytes mensuels qui auraient autrement été perdus, qui seront prélevés.

2. Conservation

Les ovocytes prélevés sont conservés à une température de moins 196 °C, et ils peuvent être conservés en toute sécurité dans cet état pendant des décennies. Plus le nombre d'ovocytes cryoconservés est important, plus les chances de tomber enceinte sont grandes. D'après les études les plus fiables disponibles à ce jour, les chances de mettre au monde un enfant sont de 40 % avec 10 ovocytes cryoconservés, de 60 % avec 12 ovocytes et de 90 % avec 20 ovocytes lorsqu'ils sont prélevés au moment optimal (c.-à-d. lorsque la femme a moins de 30 ans).

3. Fécondation

S'il s'avère par la suite que la grossesse ne peut être obtenue naturellement, les femmes peuvent utiliser les ovocytes qu'elles ont fait cryoconserver. L'ovocyte est fécondé avec le sperme du partenaire (ou avec un don de sperme) à l'extérieur de l'utérus (fécondation in vitro), puis l'ovule fécondé est transféré dans l'utérus.

Quel est le meilleur moment pour faire congeler ses ovocytes?

Comme les chances de grossesse naturelle commencent à diminuer à partir de 30 ans, il est préférable de faire congeler ses ovocytes le plus tôt possible. À l'heure actuelle, les études les plus fiables reposent sur une probabilité de 40 % de mettre au monde un enfant dans le futur avec 10 ovocytes cryoconservés, de 60 % avec 12 ovocytes et de 90 % avec 20 ovocytes, si les ovocytes ont été prélevés au stade optimal de la vie (c.-à-d. quand la femme avait moins de 30 ans).

Combien d'ovocytes devrait-on prélever ?

La congélation des ovocytes augmente les chances de grossesse à une date ultérieure, mais elle ne peut pas garantir la grossesse. Ainsi, pour augmenter davantage les chances, plusieurs ovocytes sont généralement congelés et cryoconservés. Plus la femme est âgée au moment de la congélation des ovocytes, plus la probabilité de vivre une grossesse tardive est faible, car la qualité de l'ovocyte est déjà affaiblie. Il faut prélever le plus grand nombre possible d'ovocytes, ce qui peut s'avérer difficile dans cette situation, car la réserve d'ovocytes est souvent déjà réduite. Dans certaines circonstances, plusieurs stimulations hormonales et plusieurs prélèvements d’ovocytes peuvent donc être nécessaires.

Risques et effets secondaires lors de la congélation de vos ovocytes

Selon plusieurs études, il existe à peu près les mêmes risques pour les bébés nés après une grossesse où des ovocytes décongelés ont été utilisés que pour les bébés nés après une grossesse obtenue grâce des cycles de FIV/ICSI normaux. En général, la stimulation hormonale qui est nécessaire en cas de congélation des ovocytes, met votre corps légèrement à l'épreuve. Grâce aux protocoles de stimulation appropriés, le syndrome d'hyperstimulation ovarienne ne survient que rarement de nos jours. Des consultations individuelles sont fournies dans le cadre de votre traitement.

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Contactez-nous:

VivaNeo Stork København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

VivaNeo Ciconia Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!