N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Contactez-nous:

København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

Endométriose

L'endométriose est un trouble gynécologique chronique mais bénin qui se manifeste chez les femmes en âge de procréer. Cela se produit lorsque des tissus similaires à la muqueuse de l'utérus (l'endomètre) se développent sur un ou plusieurs organes. L'endométriose peut toucher non seulement l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires, mais également le péritoine, les intestins et la vessie, par exemple. Les croissances des tissus ou les lésions désignées comme les sites d'endométriose grossissent et saignent, ce qui provoque l'inflammation des tissus et des cicatrices au fil du temps. Ces modifications tissulaires rendent difficile la fécondation ou l'implantation d'un embryon.

Quelles sont les causes possibles de l'endométriose ?

Nous ne connaissons pas bien les causes de l'endométriose. Il existe différentes théories pour expliquer pourquoi les modifications tissulaires se produisent. Il s'agit notamment de :

  • La propagation des cellules endométriales dans les organes abdominaux en raison du reflux des saignements menstruels (menstruations rétrogrades),
  • La propagation des cellules endométriales via les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques,
  • Les facteurs génétiques qui déclenchent une lésion
  • Le dysfonctionnement du système immunitaire
  • Les influences environnementales, en particulier les contaminants environnementaux tels que les polychlorobiphényles (PCB), le dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT) et les dioxines, qui perturbent le système endocrinien

La complexité des symptômes et le développement de l'endométriose suggèrent qu'il n'existe pas de cause unique à sa formation. Il est beaucoup plus probable que l’interaction des différents facteurs provoque la maladie.

Comment l'endométriose est-elle traitée ?

Il existe deux options de traitement basique pour les patientes touchées par l'endométriose et souffrant d'infertilité. Dans le cas de l'endométriose minimale, la première étape consiste à retirer tout le tissu endométrial détectable, puis à voir si une grossesse se produit naturellement. Si l’endométriose est sévère ou si elle se répète, nous recommandons de procéder à la fécondation in vitro après la chirurgie pour améliorer les chances de mener une grossesse à terme. 

Examens préliminaires pour le traitement de l'endométriose

Un diagnostic détaillé ainsi qu'une consultation avec nos médecins sont toujours effectués avant l’ablation du tissu endométrial, afin de définir les objectifs de traitement de chaque patiente individuellement. Le traitement contre l'endométriose s'ensuit.

    • Diagnostic : le diagnostic comprend généralement un examen abdominal (laparoscopie). Les sites d'endométriose les plus petits peuvent être retirés immédiatement au cours de cette procédure, p. ex. à l'aide du laser ou d'un courant à haute fréquence.
    • Traitement : si le diagnostic indique des modifications importantes des tissus ou des croissances dans les zones qui sont difficiles à atteindre, elles sont alors éliminées via une incision abdominale (laparotomie). 

Chez les patientes qui souhaitent concevoir un enfant, la préservation des organes est la priorité absolue. Il est parfois possible que les lésions endométriales sévères sur l'utérus ou les trompes de Fallope ne soient pas complètement éliminées. Dans ces cas, nous recommandons de procéder à l'insémination artificielle après le traitement.

Endométriose : des faits et des chiffres

  • Après les fibromes utérins (tumeurs bénignes), l'endométriose est la deuxième maladie gynécologique la plus répandue.
  • On estime qu'environ 7-15 % de toutes les femmes en âge de procréer sont touchées par l'endométriose, et un grand nombre de ces femmes ne sont jamais diagnostiquées.
  • On estime que le nombre de nouveaux cas d’endométriose chaque année est de 40 000.
  • L'endométriose reste souvent longtemps indétectable. Il se passe en moyenne six ans entre l'apparition des premiers symptômes et l'établissement du diagnostic.
  • Les patientes atteintes d’endométriose peuvent être des patientes présentant des problèmes de fertilité causés par la maladie, ainsi que des patientes sans problème de fertilité qui ont mal et qui souffrent des symptômes physiques de l’endométriose. 

Source : Fondation de recherche sur l'endométriose, Allemagne

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Contactez-nous:

VivaNeo Stork København
☎ +45 70 60 60 90
copenhagen[at]vivaneo.dk

VivaNeo Ciconia Aarhus
☎ +45 86 27 76 26
aarhus[at]vivaneo.dk

Aalborg
☎ +45 98 14 45 55
faurskov[at]fertilitet-ultralyd.dk

Holbæk
☎ +45 59 44 13 01

Skive
☎ +45 97 51 04 00
mail[at]dr-rolighed.dk

 

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!